L’énergie est un secteur porteur d’emplois France avec plus de 125 000 salariés. Les énergies renouvelables font apparaître de nouveaux métiers favorisés par la Loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015. 

L’énergie, un secteur porteur d’emplois en Île-de-France

Le secteur de l’énergie s’impose dans l’économie comme un acteur majeur du recrutement. Dans ce domaine, les géants de l’énergie comme EDF, Areva ou encore Engie recrutent autant que les petites et moyennes entreprises qui développent de nouvelles technologies et s’implantent sur ce secteur en croissance. 

Les profils recherchés concernent tout type d’emploi : ingénieurs en génie thermique, techniciens d’exploitation, conseillers énergie accompagnement ou encore commerciaux et juristes, etc. Par ailleurs, les énergies renouvelables sont également vectrices de création de nouveaux emplois et concernent déjà les postes du futur. 

Dans cet article, nous faisons le point sur la situation du recrutement dans le domaine de l’énergie en France et en région Île-de-France et nous vous indiquons les formations actuelles pour accéder aux postes du secteur. 

Zoom sur les chiffres du secteur 

En France, l’emploi dans le secteur de l’énergie correspond à 142 000 postes à temps plein. En effet, le secteur de l’énergie embauche massivement, notamment dans les filières de l’énergie renouvelable (solaire, éolienne, biomase), gaz, pétrole et nucléaire. Pour exemple, EDF recrute 6 000 personnes par an. De plus, 600 000 emplois dans le secteur des énergies renouvelables vont être créés dans les années à venir en France, selon une enquête réalisée par le cabinet d’audit Boston Consulting Group. Pour y arriver, le gouvernement actuel souhaite engager 370 millions d’euros dans le secteur de la formation aux métiers liés à l’énergie renouvelable

Ce secteur est donc vecteur d’emplois pour l’avenir et les chiffres du recrutement ne font que le démontrer. En effet, selon les données communiquées par le média La Tribune, en France, la première source d’énergie renouvelable est l’énergie hydroélectrique avec 120 000 salariés dans ce secteur au sein de 433 centrales hydrauliques. 

La loi de transition énergétique de 2015 donne donc un nouvel élan aux énergies renouvelables avec un objectif de 40 % d’énergies renouvelables dans la production électrique d’ici 2040. En termes de prévision, 246 000 nouveaux emplois devraient être créés en 2023 et 825 000 d’ici 2050. L’ADEME estime également que 100 000 emplois devraient être créés rien qu’en Île-de-France d’ici 2025. Le saviez-vous ? En Île-de-France, presque 17 000 installations de panneaux solaires sont présentes. L

À ce jour, EDF, Areva et Engie (ex-GDF Suez) comptent plus de 350 000 collaborateurs en France et dans le monde et près de 3 000 entreprises existent et recrutent dont des PME, des cabinets de conseil ou même des organismes de recherche.

Par ailleurs, le nucléaire est aujourd’hui concerné par des plans de restructuration, mais demeure cependant un acteur majeur de l’énergie. Aussi, EDF souhaite recruter dans les années à venir des profils de techniciens et d’ingénieurs pour apporter de nouvelles technologies et compétences en termes d’exploitation, de maintenance des installations nucléaires et thermiques. Le gaz est quant à lui un secteur qui recrute régulièrement, notamment des conseillers énergie ou encore des techniciens d’exploitations réseau

Les emplois dans le secteur de l’énergie sont donc dynamisés par les énergies renouvelables et la croissance ne devrait cesser dans les années à venir notamment l’économie de l’énergie utilisé avec les nouveaux équipements basse consommation etc.. De l’autoconsommation, à la création et la fabrication de ses propres panneaux solaires.

Catégories : Énergie

Tristan

Pris de passion par de nombreuses thématiques et notamment, l'énergie, les aides et le bricolage, j'ai souhaité mettre en valeur sur ce blog des thématiques qui m'intéressent et sont particulièrement utiles. J'essaye de publier régulièrement pour fournir des informations et mon point de vue sur les choses.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *