Comme de nombreux Français, vous souhaitez devenir propriétaire de votre logement. Si ce projet représente un premier achat, vous êtes considéré comme un « primo-accédant ». Or, cette situation est souvent synonyme de manque d’informations, mais aussi, et surtout, d’absence d’apport personnel. En effet, lors d’un premier achat immobilier, vous ne pouvez pas compter sur la vente d’un bien pour financer votre projet. Heureusement, il est possible de devenir propriétaire sans toutefois risquer de perdre de l’argent. 

Quel bien immobilier acheter ?

Se pose d’abord la question du type de biens immobiliers dont vous rêvez. Il est souvent nécessaire de trouver un compromis ente vos souhaits et vos capacités financières.

Pour réduire la facture, vous pouvez orienter vos recherches en périphérie urbaine. Une maison avec jardin peut alors offrir un même prix au mètre carré qu’un appartement en ville. 

De la même manière, les primo-accédants sont souvent séduits par les biens immobiliers anciens à rénover. Mais les travaux peuvent rapidement alourdir la facture et grever votre budget. Même s’il est plus cher à l’achat, le neuf représente bien des avantages. Pas de travaux, bien sûr, mais aussi la garantie de profiter d’un logement peu énergivore. Qui plus est, les frais de notaire représentent seulement 2 à 3 % du prix d’achat, contre 7 à 8 % dans l’ancien. Enfin, si vous souhaitez réaliser un projet entièrement personnalisé, l’achat d’un terrain constructible pour y bâtir votre maison est également une solution envisageable.

Comment financer un premier projet immobilier ?

Les primo-accédants débutent souvent dans la vie active. Difficile dès lors de financer l’achat d’un bien immobilier, surtout quand l’apport personnel est faible, voire inexistant. Avant de demander un prêt immobilier à votre banque, calculez le montant des mensualités que vous pourrez rembourser sans risque de surendettement. Puis contactez différentes banques pour comparer les offres de prêt en vous fondant sur le TAEG, c’est-à-dire le taux global de votre crédit qui prend en compte tous les frais, dont le taux d’intérêt et l’assurance emprunteur. 

Vérifiez également votre éligibilité aux prêts aidés. Le PTZ notamment, un prêt à taux zéro, est réservé aux primo-accédants, sous conditions de ressources. Adossé à un prêt immobilier classique, il permet de financer jusqu’à 40 % de votre projet. 

Enfin, l’Etat a mis en place différents dispositifs d’aide à l’accession à la propriété : TVA réduite à 5,5 %, prêt accession sociale (PAS), prêt location-accession (PSLA), bail réel et solidaire (BRS), accession à prix maîtrisé, vente HLM… Ils représentent des moyens avantageux pour devenir propriétaires de son logement, même lorsqu’on dispose de revenus modestes. Et plusieurs de ces mesures sont accompagnées de garanties de sécurisation.

Les garanties de sécurisation de l’accession sociale à la propriété

Dans le cadre de la vente HLM, mais aussi du PSLA, de l’accession à taux réduit de TVA et de l’accession à prix maîtrisé, vous pouvez, en tant que primo-accédant, bénéficier de différentes garanties pour sécuriser l’achat de votre résidence principale en cas de :

  • Décès accidentel
  • Perte d’emploi dont la durée est supérieure à un an
  • Divorce ou dissolution de PACS
  • Invalidité permanente et totale
  • Mobilité professionnelle

Ces différents événements remettent en question le remboursement du prêt immobilier et peuvent vous obliger à revendre votre bien, ce qui représente éventuellement une importante perte d’argent. C’est pourquoi différentes garanties de sécurisation sont prévues :

  • Assurance garantie revente, une garantie dont le montant est calculé sur la différence entre prix d’achat et prix de vente et qui protège de la perte financière éventuelle subie lors de la revente forcée de son bien dans les 10 ans qui suivent son acquisition
  • Garantie de rachat : pour une période de 10 ans après l’acquisition du bien, l’organisme HLM s’engage à racheter le bien à un prix déterminé préalablement
  • Garantie de relogement : pendant 15 ans, la Coopérative s’engage à proposer 3 offres de location correspondant aux besoins et aux possibilités de l’accédant

De quoi envisager l’avenir sereinement.

Catégories : Immobilier

Tristan

Pris de passion par de nombreuses thématiques et notamment, l'énergie, les aides et le bricolage, j'ai souhaité mettre en valeur sur ce blog des thématiques qui m'intéressent et sont particulièrement utiles. J'essaye de publier régulièrement pour fournir des informations et mon point de vue sur les choses.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *