Vous avez envie d’équiper vos fenêtres par des volets roulants ? Génial ! Vous optez, de cette manière, pour un dispositif à la fois occultant de la lumière et isolant de votre habitat.  Par conséquent, vous contribuez à renforcer votre confort quotidien. Les fenêtres peuvent fournir jusqu’à 15 % des déperditions thermiques d’un habitat. 

C’est ainsi que les volets roulants représentent de vrais atouts à l’intérieur de votre logement. 

Comment les volets roulants isolent-ils votre habitat ? Comment mesurer et renforcer les performances thermiques et acoustiques du produit ? 

Cet article contient toutes les informations utiles à ce propos !

Quelles sont les mesures nécessaires pour l’isolation ?

En effet, le rôle principal d’un volet roulant reste de protéger votre pièce contre la lumière et la chaleur insupportable des rayons du soleil. En d’autres termes, l’isolation des fenêtres n’est pas considérée comme une fonction primordiale d’un volet roulant. Or, il ne faut pas négliger l’état d’un volet roulant fermé. Dans cette position, il constitue une barrière supplémentaire contre les intempéries, les variations météorologiques et le bruit extérieur. 

Certes, en position baissée, le tablier de volet roulant se trouve séparé de la fenêtre par un espace isolant et hermétique. Donc, la fenêtre ne se trouve pas en contact direct avec l’extérieur.

Dans le cas d’avoir des volets battants, pliants ou coulissants, la situation change. l’air ne va pas se bloquer entre la fenêtre et le volet, mais il va entrer en contact direct avec l’air extérieur.

Vous pouvez synthétiser, à ce propos, que vos volets roulants permettent de réaliser des économies d’énergie grâce à la réduction de votre consommation de chauffage et de climatisation.

Sur une fenêtre double vitrage, les volets roulants servent à réduire votre consommation de chauffage de 9 à 16 %, soit 3 à 7 % supplémentaires, si vous avez des volets roulants standards. C’est ainsi que la réparation de volet roulant devient une tâche urgente pour vous suite aux avantages que ce dispositif apporte. 

Quel est le matériau le plus isolant : bois, alu ou pvc ? 

Au niveau de la performance des volets, le type du matériau n’a pas d’influence.   

En effet, le bois représente le meilleur matériau du côté de l’isolation thermique et phonique.  Néanmoins, il est peu utilisé puisqu’il demande beaucoup d’entretien et d’argent à dépenser.  N’oubliez pas aussi qu’il est trop contraignant puisqu’il nécessite d’une période à une autre un vernissage ou un ponçage ( selon son état ). 

Quel est le matériau qui peut remplacer le bois ?

Certes, vous pouvez opter pour le pvc au lieu du bois. Au niveau du rapport qualité / prix, il est parfaitement raisonnable. Ce matériau présente de très bonnes performances thermiques sans parler de son aspect économique indéniable. Or, son pouvoir de bloquer le bruit extérieur reste moins efficace que celui du bois.

Quant à l’aluminium et à l’acier, ils présentent de bonnes performances acoustiques. Quant à leurs performances thermiques, elles ne sont pas efficaces vu leur aspect conducteur.  

Cependant, il y a une solution efficace qui vous aide à rompre les ponts thermiques et à renforcer l’isolation de vos pièces : l’injection de mousse isolante dans les lames des volets. 

La détection des performances thermique et acoustique d’un volet roulant isolant 

Certains signes servent à évaluer les performances des volets roulants au niveau d’isolation et d’insonorisation. Parmi ces indicateurs, il y a le coefficient Delta R ou l’efficacité phonique exprimée en décibels.

Le coefficient Delta R ( la mesure de la performance thermique )

Le coefficient Delta R, écrit aussi ΔR, réfère à la résistance thermique d’un volet quand celui-ci se trouve en position fermée. Par conséquent, plus cette résistance augmente, plus la performance du volet roulant l’est aussi.

Exprimée en m²K/W (mètre carré kelvin par watt), la résistance thermique R est essentiellement liée à deux facteurs : le matériau de fabrication du volet et sa conductivité ainsi que l’épaisseur des lames du volet roulant.

La résistance phonique en décibels

La performance acoustique est exprimée en dB (décibels). Il est conseillé de choisir un équipement qui a une efficacité minimale de 5 décibels. Autrement dit, il doit être capable de diminuer le niveau sonore de 5 décibels depuis l’extérieur vers l’intérieur de l’habitat.

Généralement, cet indicateur est pris en considération par le coefficient Rw. Celui-ci cumule le rôle de mesurer la résistance phonique d’une menuiserie dans son intégralité.

Enfin, faites attention au nettoyage et au graissage réguliers de vos volets roulants. Ce type d’entretien vous évite de réaliser la réparation de volet roulant et d’avoir une source de bruit agaçante.  

Le gain d’isolation par des gestes faciles et efficaces 

Afin d’optimiser l’isolation thermique de votre volet roulant, l’une des solutions les plus faciles reste de fermer votre dispositif au bon moment de la journée. 

C’est ainsi que vous pouvez garder la température souhaitée ( chaleur ou fraicheur ) à l’intérieur de votre habitat. 

La fermeture de vos volets roulants cumule le rôle de diminuer les nuisances sonores, surtout dans un quartier assez peuplé.

Catégories : Équipement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.