Le WWF s’engage activement depuis 1961 dans la protection de l’environnement. Découvrez l’ONG au panda noir et blanc dans cet article !

World Wild Fund
https://www.wwf.fr/

Infos clés du WWF

Ensemble, nous sommes la solution
WWF France

Le WWF : une association au service de la nature depuis 1961

Né en 1961 dans le but de protéger les animaux en voie de disparition, le World Wild Fund, plus connu sous son acronyme WWF, est l’une des Organisations Non Gouvernementales Internationales les plus connues au monde.

WWF : "Ensemble nous sommes la solution"

Ses fondateurs, les biologistes britanniques Julian Huxley, Peter Markham Scott, Guy Mountfort et Edward Max Nicholson, créent le WWF avec pour objectif de préserver la nature, victime de l’activité humaine et des conséquences environnementales qui en découlent.

L’ONG est présidée depuis 2017 par Pavan Sukhedv, économiste et écologiste indien, et est présente dans plus de 100 pays, dont la France depuis 1971. 

Ses effectifs comptent en 2017 plus de 6 200 personnes, près de 21 000 volontaires et plus de 6 millions de membres de par le monde.

Comment se finance le WWF ?

L’ONG se finance en grande partie grâce aux dons de ses membres. Ses comptes et son rapport de gestion sont publiés et certifiés chaque année par des commissaires aux comptes et détaillent précisément ses sources de financement ainsi que ses dépenses.

Entre 2018 et 2019, les ressources de la fondation en France étaient composées de la manière suivante : 

  • 63% de ressources collectées auprès du public, soit 17,7 millions d’euros
  • 21% d’autres fonds dédiés (6 millions d’euros)
  • 8% de subventions publiques (2,1 millions d’euros)
  • 4% de fonds dédiés (1 million d’euros) 
  • 4 % d’Interco Panda (1 million d’euros)
panda géant allongé sur une pierre

Quels sont les champs d’action du WWF ?

Afin de freiner la dégradation de l’environnement et de permettre un monde où les humains vivent en harmonie avec la nature, le WWF a mis en place plus de 12 000 programmes de protection de la nature et ce, à différentes échelles.

En effet, l’ONG au panda noir et blanc réalise un travail de prévention, notamment par le biais d’études scientifiques et par des actions de sensibilisation à l’écologie et à la protection de l’environnement. Le WWF s’assure également du respect et de l’application des réglementations nationales et internationales et classent les entreprises selon leur implication dans la transition énergétique. Elle réalise notamment un classement de 173 grandes entreprises de la distribution et de la restauration selon les efforts qu’elles fournissent pour s’approvisionner à 100% d’huile de palme certifiée responsable. 

De même, le WWF agit aussi pour réparer les dégâts causés par l’activité humaine. Pour ce faire, le Fonds International pour la Nature s’active à restaurer les espaces naturels dégradés à cause de l’activité humaine. L’organisation a notamment une liste d’une cinquantaine d’espèces en voie de disparition, toutes victimes de la destruction de leur environnement naturel. Qu’il s’agisse des loups, des ours bruns, des pandas géants, mais aussi des éléphants, des tigres ou encore des bélugas, tous voient leur nombre décroître en milieu naturel à un rythme alarmant.

Sa liste d’espaces terrestres et marins prioritaires compte quant à elle 35 écorégions réparties aux quatre coins du monde. A des zones connues pour être en danger comme l’Amazonie ou la Grande Barrière de Corail s’ajoutent des régions moins connues du grand public comme les Ghâts occidentaux, chaînes de montagnes bordant l’Ouest de l’Inde, ou encore les forêts du Choco-Darién en Amérique du Sud.

Dans sa lutte pour ralentir le processus de dégradation de la planète, l’ONG travaille en partenariat avec des acteurs de différents types, dont le géant Google, avec qui elle a créé en 2007 le groupe à but non lucratif Climate Savers Computing Initiative. Composé d’entreprises, d’ONG et de consommateurs, il cherche à réduire les impacts environnementaux causés par le secteur de l’informatique et du numérique, qui est à l’origine en 2019 de 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, et promouvoir l’internet vert.

0
Programmes de défense de la nature

Comprendre l'action du WWF en 4 minutes chrono

Pendant ce temps là en Amazonie...

Les grandes actions du WWF en 2021

Entre les incendies de forêts en Australie, une canicule des plus éprouvantes ou encore une saison cyclonique agitée, la planète est pour le moment loin d’être sauvée. C’est pourquoi le WWF redouble d’effort en 2021.

En effet, depuis le début de l’année, l’ONG a déjà participé au One Planet Summit pour alerter la population des effets dévastateurs de la déforestation. Le WWF France a également participé à l’élaboration de plusieurs études, dont un dossier sur la pêche en collaboration avec le magazine 60 Millions de consommateurs, mais aussi un rapport avec TRAFFIC qui dénonce le rôle de la France dans le commerce légal et illégal d’espèces sauvages menacées.

Le 24 avril 2021, le WWF s’insurge et suspend sa participation à la Plateforme sur la finance durable de la Commission européenne, qu’il accuse de greenwashing suite aux critères qui ont été retenus pour la taxonomie climatique.

Nouvelle Calédonie coucher de soleil

Comment intégrer ou contacter le WWF France ?

Contacter ou faire un don au WWF par téléphone

Le WWF France accueille toujours à bras ouverts de nouveaux membres et donateurs. 

Le WWF se tient à la disposition de toute personne curieuse par téléphone au 01 71 86 40 60. Les donateurs sont quant à eux accueillis au 01 71 86 40 70.

Contacter le siège ou l’un des bureaux de WWF France

Décidé à agir aux côtés du WWF en faveur de la protection de l’environnement ? Vous trouverez ci-dessous les coordonnées du siège et des bureaux du fonds en France. 

Siège social WWF France

35/37, rue Baudin
93310 Le Pré-Saint-Gervais
+33 (0)1 71 86 40 60

Bureau de WWF à Marseille

6, rue des Fabres
13001 Marseille

Bureau de WWF à Lyon

2, rue du Professeur Zimmermann
69007 Lyon

Bureau de WWF en Guyane

2, rue Gustave Charlery
97300 Cayenne
+594 (0)5 94 31 38 28

Bureau de WWF en Nouvelle-Calédonie

Parc forestier Michel-Corbasson, Route du Mont Té
98845 Nouméa
+687 27 50 25


Tristan

Pris de passion par de nombreuses thématiques et notamment, l'énergie, les aides et le bricolage, j'ai souhaité mettre en valeur sur ce blog des thématiques qui m'intéressent et sont particulièrement utiles. J'essaye de publier régulièrement pour fournir des informations et mon point de vue sur les choses.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *