Au cours des dernières années, General Electric (GE) a développé la « Haliade-X », l’éolienne offshore la plus puissante du monde. Selon GE, une seule rotation de l’éolienne, d’une hauteur totale de 260 mètres, pourrait alimenter un foyer britannique pendant plus de deux jours. L’Haliade-X est dotée d’un rotor d’une capacité de 13 MW, de pales de 107 mètres et de capacités numériques qui permettent aux ouvriers d’effectuer des diagnostics à distance, d’améliorer la gestion du temps (moins de temps en mer) et d’optimiser les opérations.

Détail du sommet de Heliade X

GE affirme que l’Haliade-X est non seulement l’éolienne la plus puissante du monde, mais qu’elle présente également un facteur de capacité de 60 à 64%, soit cinq à sept points au-dessus de la norme industrielle. Le facteur de capacité compare la quantité d’énergie produite par rapport au maximum qui aurait pu être produit en fonctionnement continu à pleine puissance pendant une période donnée. L’entreprise ajoute que chaque point supplémentaire du facteur de capacité représente environ 7 millions de dollars US de revenus pour les clients de GE pendant la durée de vie d’un parc éolien.

La combinaison d’un rotor plus grand, de pales plus longues et d’un facteur de capacité plus élevé rend l’éolienne moins sensible aux variations de la vitesse du vent, ce qui augmente la prévisibilité et la capacité à produire plus d’énergie par vent faible. Le dispositif peut capter plus de production énergétique annuelle (PEA) que toute autre éolienne offshore, même par vent faible. Selon les conditions de vent sur un site typique de la mer du Nord allemande, une turbine Haliade-X de 13 MW peut générer jusqu’à 64 à 74 GWh de production énergétique annuelle brute, ce qui permet d’économiser jusqu’à 52 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions générées par 11 000 véhicules en un an.

Eolienne Heliade X vue de nuit dans le port de Rotterdam

En novembre 2020, il a été confirmé que les éoliennes Haliade-X feraient partie du plus grand parc éolien offshore au monde. situé au large de la côte Nord-Est de l’Angleterre, le parc éolien de Dogger Bank sera achevé par étapes avant d’être pleinement opérationnel en 2026. Les phases A et B comprendront un total de 190 turbines Haliade-X de 13 MW, qui devraient commencer à produire de l’électricité en 2023. Une fois achevé, le parc éolien de Dogger Bank devrait alimenter jusqu’à 6 millions de foyers par an au Royaume-Uni, ce qui équivaut à 5 % de la demande totale en électricité du pays.

Catégories : Énergie

Tristan

Pris de passion par de nombreuses thématiques et notamment, l'énergie, les aides et le bricolage, j'ai souhaité mettre en valeur sur ce blog des thématiques qui m'intéressent et sont particulièrement utiles. J'essaye de publier régulièrement pour fournir des informations et mon point de vue sur les choses.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *